Secteur tertiaire

Réalisations notables

Back to sectors

Diagnostic qualité d’air d’immeubles de bureaux


Diagnostic et surveillance de la qualité de l’air intérieur

Dans les locaux à activité tertiaire, on observe souvent des problèmes liés à un manque de renouvellement d’air, à une dérive du système de filtration ou encore à une maintenance insuffisante des installations de traitement et distribution d’air. Les paramètres de qualité d’air tels que le CO2 ou les particules, sont des indicateurs qui permettent d’alerter sur de telles dérives. Les plaintes d’occupants ressentant un mal-être dans leur lieu de travail sont également fréquemment rencontrées. Il s’agit du phénomène encore appelé le « Sick Building Syndrom». C’est pourquoi il est important d’évaluer au moins une fois par an la qualité de l’air à l’intérieur des bureaux et, idéalement, à des périodes différentes, été et hiver. Société Générale a ainsi mis en place une surveillance de la qualité de l’air intérieur dans ses immeubles de bureaux. En tant qu’organisme indépendant, OFIS a été missionné par l’entreprise pour mesurer l’efficacité des prestations des exploitants des systèmes de ventilation.

  • Dalkia Hammarby Sj÷stad - SuÞde - 43
  • AIR
 

Tous les ans, OFIS réalise des campagnes de mesures de paramètres physiques (température, humidité relative, particule, etc.), chimiques (formaldéhyde, benzène, etc.) et microbiologiques (flore bactérienne, flore fongique, etc.) en différents points des réseaux aérauliques et des systèmes de ventilation (centrales de traitement d’air, gaines de soufflage, ambiance dans les locaux).

Un rapport comprenant les résultats analytiques illustrés et commentés, les conclusions et les préconisations d’action est remis à l’issue de chaque audit.

La réalisation d’un contrôle à tous les niveaux de la chaîne de traitement d’air nous permet de localiser précisément la dégradation constatée. On peut ainsi agir au niveau de la centrale de traitement d’air, en optimisant le ratio d’air neuf/air recyclé ou encore en améliorant l’efficacité de la filtration et de sa maintenance. Une ventilation asservie à un système de détection de différents paramètres de qualité d’air peut résoudre significativement les problèmes fréquemment rencontrés. Par exemple, le suivi du CO2 permet de détecter les problèmes de renouvellement d’air. C’est le principe du monitoring en ligne associé à la domotique que promeut OFIS. 

 

13 sites

200 points d’analyses par an

 

Bénéfices clients:

  • Photographie globale du système de ventilation
  • Evaluation de la maintenance
  • Anticipation des problèmes avant plainte des occupants
 

Solution :

  • Surveillance de la qualité de l’air